Groupes d'action

Quatre groupes d'action citoyens se sont formés à la suite du Forum Demain Lotbinière - On s'emballe pour le climat, qui a eu lieu en 2018, afin de mettre en place les solutions explorées durant ce bel événement. 

Ces groupes d’action sont ouverts à toutes et à tous. Si vous êtes prêt.e.s pour l’action et voulez vous joindre à l’un de ces groupes, contactez info@demainlotbiniere.ca.

Demain on consomme mieux

La façon la plus simple de lutter contre le réchauffement climatique est la diminution de la surconsommation. En réduisant à la source, on évite les émissions de gaz à effet de serre liées à la fabrication, à la transformation, au transport et à la destruction ou au recyclage de produits superflus qui n'améliorent pas nécessairement notre qualité de vie.

 

Le groupe Demain on consomme mieux travaille sur l'offre de produits en vrac, l'achat de produits locaux, l’élimination du suremballage, des objets à usage unique et du gaspillage. Restent à explorer la création d'un bottin régional de ressources en réparation-revalorisation, la tenue de réparo-thons, le partage d'outils et bien d'autres choses encore.

Demain on se déplace mieux

Le transport est, au Québec, l'activité qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre - et donc aux changements climatiques. Plusieurs acteurs de la région se sont mobilisés, au cours de la dernière année, pour connaître les besoins du milieu, augmenter l'offre et la fréquentation du transport collectif et du covoiturage à l’aide d’une application Web et de stationnements incitatifs. La disponibilité de bornes de recharge électriques devient une priorité. L'autopartage et diverses solutions pour rationaliser la livraison de colis et de produits alimentaires restent à explorer.

 

Pour certains, le vélo électrique en solo ou en vélopartage s’avère une piste de solution... Bref, il ne manque pas d’initiatives sur lesquelles on peut s’investir pour améliorer radicalement nos façons de nous déplacer!

milieux de vie de demain

La création de milieux de vie conviviaux est l'une des manières les plus efficaces et les plus gratifiantes de diminuer les déplacements, de favoriser l'achat de produits locaux et de freiner ainsi les changements climatiques.

 

Plusieurs rêvent de trouver, au cœur de leur village, non seulement des produits locaux et les services de base, mais aussi un café, un marché public, des lieux de rassemblement, un cadre verdoyant où il fait bon marcher, pédaler, jouer et se côtoyer. De nombreux exemples d’initiatives au Québec et dans notre MRC nous montrent qu’une vision claire peut transformer une collectivité en peu de temps. 

Savoirs et savoir-faire pour demain

Voilà une autre piste de solution : s’approprier les savoirs et les savoir-faire ancestraux et nouveaux qui favorisent l’autonomie et la résilience de notre communauté, apprendre à diminuer nos gaz à effet de serre et à mieux respecter notre milieu de vie. 


Apprenons, ou réapprenons, à construire des bâtiments éco-énergétiques et à rénover de manière à aider l'environnement. À conditionner les fruits et légumes en saison pour manger local toute l'année. À nous doter de micro-capacités de production d'énergie s'il y a lieu. À étirer la vie des objets en les réparant. À composter. À remodeler un vêtement démodé. À miser sur les techniques de santé des sols pour minimiser l'utilisation d'engrais azotés, dont la fabrication exige une utilisation massive de gaz naturel. À léguer les connaissances écologiques et les valeurs de respect de la nature aux enfants, et plus encore!